Remaniement Ministériel Français

Le Remaniement ministériel toujours en attente

 REMANIEMENT MINISTERIEL

Après la démission du ministre de l’intérieur Gerard Collomb (2 Octobre 2018) qui souhaiterait se remettre à son mandat de maire de Lyon le 5 novembre. La France entière a été dans l’attente d’un remaniement ministériel français, c’est à dire, la nomination d’un nouveau ministre de l’intérieur. L’Elysée a annoncé dans la journée du mercredi 10 Octobre que le remaniement ministériel francais ne pourrait avoir lieu ; avant le départ du président de la République française en Arménie (où se tient le 17e sommet de la Francophonie). Ni tant qu’il se trouvera à Erevan.
Edouard Philippe le ministre de l’intérieur par intérim et Emmanuel Macron; doivent dévoiler d’ici le 10 Octobre les nouveaux visages de l’exécutif. Pour l’instant, ils ont deux choix:

• le remplacement simple du ministre de l’Intérieur, dont l’intérim est occupé par le Premier ministre,
• ou avancer avec un remaniement plus large.

En effet, Emmanuel Macron assume totalement de prendre le temps nécessaire pour un bon remaniement. Benjamin Griveaux à l’issue du conseil des ministres déclare que le principal objectif du président et de son premier ministre Edouard Philippe. Est de choisir des personnes « compétentes, engagées, professionnelles dans leur secteur ». Pour conduire efficacement les réformes attendues.
Dans la semaine précédant l’annonce du remaniement, le schéma d’un remaniement large a été repassé plusieurs fois, ainsi que le départ de plusieurs ministres :

• Françoise Nyssen (Culture)
• Jacques Mézard (Cohésion des territoires)
• Stéphane Travert

Mais jusqu’à présent, c’est l’incertitude qui prédomine.
Jusqu’au retour d’Emmanuel Macron, c’est Edouard Philippe, Premier ministre et ministre de l’intérieur, qui poursuivra bien évidemment le travail les jours prochains jours. A propos de son intérim comme ministre de l’Intérieur, Edouard Philippe a dit l’accepter « pleinement, en dédiant le temps et requis à cette tâche ».

Le profil des futurs ministres

Dans une interview, le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a insinué que l’arrivée d’une nouvelle équipe apporterait un “nouveau souffle” au gouvernement Macronien.
Selon le premier ministre, ce nouveau gouvernement devra garder l’identité macronienne” définie par le président :

• Parité parfaite, mélange de politiciens et de membres de la société civile,
• Equilibre droite-gauche

Cette équipe selon la présidence, devra correspondre aux équilibres sur lesquels le président s’est engagé lors de son élection. « Il veut aussi donner du temps aux vérifications légales des potentiels nominer » ajoute la présidence.
D’âpres, le porte-parole du gouvernement, Emmanuel Macron mets un arrêt aux habitudes courantes qui consistait à changer en quelques heures un ministre. Le passant d’un poste ministériel à un autre.
De ce fait, Edouard Philipe lui a suggéré quelques candidatures. Et Le Président en a agréé certaines et en a recalé d’autres.
Selon l’Elysée, Emmanuel Macron et son premier ministre « ont décidé d’éviter de s’infliger des individus que l’un ou l’autre ne voudrait ».
En attendant, l’annonce relative au nouveau gouvernement pourrait avoir lieu après le week-end.
Celà laisse le monde plongé dans le suspense “Remaniement ministériel Français”.

Avant ça, cliquez sur casinoclic pour jouer à vos meilleurs jeux casino en ligne.

You may also like...